Anarchisme social et organisation : une introduction

ASeO_1ereCouvLe mouvement anarchiste, loin des idées reçues, a toujours accordé une place importante à l’organisation. Anarchisme social et organisation apporte un regard actuel sur le sujet, tout en mettant en valeur les acquis historiques du mouvement libertaire.

Écrit dans un contexte de développement des luttes populaires et de renouveau de l’anarchisme sur le continent sud-américain et sur le plan international depuis les années 90, ce texte apporte une réflexion utile au mouvement social comme au mouvement libertaire international, fondée sur l’expérience acquise au sein des mouvements populaires par des militantes et militants de la Fédération Anarchiste de Rio Janeiro

Nous reproduisons ici un extrait de l’introduction d’Anarchisme social et organisation.Lire la suite

L’Internationale : Anarkismo s’organise à l’échelle européenne

Par Clément (AL Paris Sud)

Une rencontre en novembre 2017 à Gênes a permis aux différentes organisations membres du réseau Anarkismo d’échanger sur la situation acuelle et les différentes perspectives d’intervention commune.

Les 18 et 19 novembre derniers, une rencontre entre les différentes organisations européennes membres du réseau international communiste libertaire Anarkismo [1], s’est tenue à Gênes.

Lire la suite

Notre futur, L’anarchisme

Notre époque est angoissante, elle ne nous offre que peu de perspectives d’avenir et on sait que – diplômé-e-s ou non – ce qui nous attend c’est la précarité, le chômage, ou des boulots vides de sens… On sait très bien qu’il nous faudra sacrifier notre existence pour un salaire qui permet à peine de survivre pendant qu’une classe d’exploiteurs-trices s’approprie le fruit de notre labeur.Lire la suite

Les Libertaires, l’intersectionnalité, les races, et l’islamophobie

Par Francis Dupuis-Déri et Irène Pereira (publié sur Grand Angle Libertaire)

Depuis la parution du livre d’Houria Bouteldja, Les Blancs, les Juifs et nous, au printemps 2016 (Paris, La Fabrique), on voit se développer dans les milieux libertaires en France une polémique autour de l’usage de la notion de « race »[1]. Ceux qui utilisent une telle notion sont qualifiés de « racialistes » et assimilés à des racistes. Cela touche en particulier la notion d’« intersectionnalité » qui est issue des sciences sociales et reprise par des militants dans le but de mieux articuler la réflexion autour de différentes oppressions comme le sexe, la race et la classe[2]. Récemment, le Groupe anarchiste Regard noir (depuis autodissous) publiait, avec la Anarchist Federation, une brochure intitulée Classe, genre, race et anarchisme, proposant des traductions de textes plutôt courts de l’Assemblée des femmes de la Fédération anarchiste britannique, qui aident à réfléchir à la notion — et au phénomène — de « privilèges »[3].

Le site de réflexions libertaires Grand Angle a souhaité proposer une discussion entre deux libertaires et chercheurs en sciences sociales, pour lever certains malentendus et comparer le contexte militant et intellectuel français et québécois. En effet, Francis Dupuis-Déri milite ou a milité dans des organisations de sensibilité anarchiste aux États-Unis, en France et surtout au Québec. Il enseigne en science politique et en études féministes à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et il a signé quelques livres, par exemple L’anarchie expliquée à mon père (avec Thomas Déri, Montréal, Lux, 2014) et Les Black Blocs (Montréal, Lux, 4e éd. 2016). Irène Pereira a milité dans différentes organisations libertaires (CNT, Alternative Libertaire) et est membre du collectif de rédaction de la revue Réfractions. Elle enseigne à l’ESPE de l’Université de Créteil et participe au réseau « Sexe, race, classe » de l’Association française de sociologie. Elle a publié, entre autres, Anarchistes (Montreuil, La ville Brule, 2009) et L’anarchisme dans les textes (Paris, Textuel, 2011).

Continue reading “Les Libertaires, l’intersectionnalité, les races, et l’islamophobie”

Objectif G20 ! Discussion autour du G20 à Hambourg

 

Par Alternative Libertaire Bruxelles

hmburg20

Du 7 au 8 juillet 2017 se tiendra le G20 à Hambourg. Le G20, cette grande communion de tous les intérêts capitalistes, impérialistes et réactionnaires. Cette année, les têtes d’affiche s’annoncent particulièrement grandioses : Trump, Erdogan, Poutine, le·la président·e français·e dont la politique pro-dominants est déjà certaine,…

Ces personnages, même si caricaturaux, ne sont que le reflet du système détraqué dans lequel nous vivons tous et toutes. C’est ce système que nous devons chercher à abattre. La tâche ne sera pas aisée car, bien qu’affaibli par une crise économique qui court depuis presque 9 ans, il a su renforcer son armature de protection, des nouveaux équipements policiers aux nouvelles législations anti-terroristes en passant par des journa-flics qui serrent toujours plus les rangs pour défendre ce système. Continue reading “Objectif G20 ! Discussion autour du G20 à Hambourg”

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑