17 Octobre 1961 : L’État français noie la protestation populaire dans le sang

Franz B., pour la commission antiracisme d’AL

loadimg-php

Le 17 octobre 1961, près de 20.000 Algériennes et Algériens travaillant en région parisienne manifestent pacifiquement contre le couvre-feu que la préfecture de police veut leur imposer. La violence policière se déchaîne contre des hommes, des femmes et des enfants désarmés. Aujourd’hui encore, la clôture des archives empêche que toute la vérité soit connue sur ce massacre légal.

« Le plus grand massacre d’ouvriers depuis la semaine sanglante de la Commune de Paris de mai 1871. » Voilà comment l’historien Gilles Manceron décrit la vague meurtrière déclenchée en octobre 1961 par la police française sur ordre de son préfet, l’ancien fonctionnaire vichyste Maurice Papon.

Continue reading “17 Octobre 1961 : L’État français noie la protestation populaire dans le sang”

La culpabilité de la plume

Par San Vincente

zemmour

Eric Zemmour sera présent le 6 janvier à Bruxelles, invité une fois de plus par le Cercle de Loraine (lieu au caractère populaire s’il en est puisque le droit d’entrée annuel est fixé à 1500 euros) pour présenter son nouveau livre. Notre « intellectuel » médiatique y poursuivra son travail de propagande idéologique réactionnaire, sponsorisé par un establishment tout aussi réactionnaire. Nous ne reviendrons pas sur le contenu de son nouveau livre car il n’y a rien à dire, Zemmour y approfondit seulement la ligne politique qui est la sienne depuis le début : haine des pauvres, des musulmans, des femmes, des homosexuels… en somme de tous les opprimés du système.

Nous voulons faire ici un premier point sur la duplicité intellectuelle du « zemmourisme ». Celui-ci se présente comme le porte-parole du petit peuple, de la France profonde trahie par ses élites, etc. Zemmour lui-même serait, d’ailleurs, un intellectuel subversif et persécuté par ces mêmes élites qui vendrait au plus offrant la France éternelle qu’il aime et admire. Je suppose que quand une personne n’est pas ce qu’elle voudrait être, elle finit par se murer derrière les plus gros mensonges possibles. Zemmour serait le porte-parole des petits gens ? Il suffit de voir où il est invité pour se rendre compte de la supercherie que constitue une telle prétention. Il en va de même pour son statut d’intellectuel « persécuté », il est invité partout dans les médias à la sortie de tous ces nouveaux livres. Même en dehors de ces périodes, il est l’invité régulier, voir chroniqueur, dans plusieurs émissions à la radio et à la télévision.

Continue reading “La culpabilité de la plume”

Espagne: grosse vague de perquisitions et arrestations à Barcelone et Madrid

anarquistasbacelona (1)Ce mardi [16 déc. 2014], à 5h du matin, commençait la bien nommée opération antiterroriste appelée « Pandore », contre le dit « terrorisme anarchiste ». Des personnes ont été arrêtées, accusées d’appartenir à une organisation anarchiste à laquelle plusieurs attaques par engins explosifs sont attribuées. L’opération, sous la direction de la Cour Nationale de Madrid, a mobilisé 450 flics des Mossos d’Esquadra catalans, qui dès 5h30 ont perquisitionné 13 domiciles en Catalogne – 8 à Barcelone, un à Sabadell et un à Manresa – mais aussi une personne à Madrid par la Guardia Civil.

Les flics sont rentrés dans le squat Kasa de la Muntanya [ouvert depuis 1989], à Barcelone, autour duquel des centaines de policiers se sont déployés, pendant qu’un hélicoptère assistait l’opération en éclairant les lieux. Les médias présentent la Kasa de la Muntanya comme le « centre opérationnel des terroristes anarchistes » (sic). La perquisition a duré plus de 13 heures, pendant lesquelles la vingtaine d’habitants était retenue dans le gymnase du squat, tandis que les flics fouillaient chaque pièce de l’immeuble. Ensuite ont eu lieu d’autres perquisitions, dans les Athénées libertaires de Sant Andreu et du Poble Sec, à Barcelone. Les flics ont embarqué les portables, ordinateurs et matériel informatique, de l’argent liquide et des livres.

Continue reading “Espagne: grosse vague de perquisitions et arrestations à Barcelone et Madrid”

Pas d’islamophobie au nom des idées libertaires!

libertairescontrelislamophobie

Par Nicolas Pasadena

Samedi 15 mars 2014, lors du rassemblement commémorant les 10 ans de la loi du 15 mars 2004 dite “sur les signes religieux ostentatoire” (dans les faits une loi contre les jeune filles portant le foulard islamique), des militant-e-s libertaires ont décidé d’apparaître avec une banderole portant le slogan “Libertaires​ contre l’islamophobie”. Si nous avons pris cette initiative, c’est qu’il arrive parfois que la rhétorique libertaire soit utilisée, y compris dans notre propre mouvement, pour justifier un positionnement anti-islam.

Depuis 10 ans et la première loi anti-voile, se propagent sur les plateaux télévisés et dans plusieurs organes de presse des propos qui heurtent les militant-e-s libertaires que nous sommes. Nous, libertaires contre l’islamophobie, sommes souvent aussi engagé-e-s sur le terrain des luttes antiracistes, des luttes des quartiers populaires, contre les crimes et violences policières, dans la solidarité avec la Palestine, ou encore dans le combat féministe radical…

Continue reading “Pas d’islamophobie au nom des idées libertaires!”

1992 : No Justice, no peace. Les émeutes « Rodney King »

 

Par Nicolas Pasadena (commission antiraciste d’AL)

lariots

Les émeutes de Los Angeles débutent après l’acquittement des policiers impliqués dans le tabassage de Rodney King, et touchent de plein fouet une Amérique blanche et riche, qui célèbre au début des années 1990 le triomphe du modèle américain. Ces révoltes, suivies en direct par toute la planète, sont révélatrices du nouvel ordre social.

L’événement que constituent les émeutes de Los Angeles n’est pas toujours apprécié à sa juste importance. Pourtant la situation générale des prolétaires racisés états-uniens de 1992 n’est pas sans écho ailleurs dans le monde après trente ans de libéralisme économique.

Continue reading “1992 : No Justice, no peace. Les émeutes « Rodney King »”

Palestine: pas de justice, pas de paix !

Free_Palestine_Now_by_kartixDepuis plusieurs jours l’armée israélienne bombarde la bande de Gaza, suite à l’envoi d’une roquette sur le territoire israélien. Sous prétexte de s’en prendre à des « terroristes », ou à « ceux qui refusent la paix » les bombardements touchent en réalité pour l’essentiel des civil-es, y compris des enfants.Lire la suite

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑