Grèce : témoignage anarcho-syndicaliste sur l’occupation de l’hôtel City Plaza par des réfugié.es

12004135_860917100660792_9139970195907054475_nDepuis le 22 avril, des activistes et des réfugié.es se sont organisés pour occuper un hôtel abandonné à Athènes. Un camarade explique le déroulement et les enjeux de la lutte.

Le City Plaza est un projet d’hébergement auto-organisé à destination des réfugié-e-s dans le centre d’Athènes : 400 personnes y sont hébergées, dont 180 enfants. Le City Plaza est un hôtel abandonné de 7 étages, inoccupé depuis sept ans, jusqu’à son occupation par des activistes et des réfugié-e-s fin avril 2016.

Le City Plaza constitue une réponse pratique aux politiques migratoires et de contrôle des frontières répressives en Grèce, à l’accord entre l’Europe et la Turquie et à la militarisation des frontières. Il s’agit d’une réponse des mouvements sociaux à la prise au piège de dizaines de milliers de réfugié.es sur le territoire grec, aux détentions de masse dans les zones de frontières, ainsi qu’aux désastreuses conditions de vie des réfugié-e-s dans les villes et dans les immenses camps gérés par l’Etat.

Continue reading “Grèce : témoignage anarcho-syndicaliste sur l’occupation de l’hôtel City Plaza par des réfugié.es”

Kurdistan et Turquie : « Tous les jours l’armée et la police turque assassinent. »

propos recueillis et traduit par AL Grenoble

12376139_993239520732404_2302527445055138237_nCe témoignage inédit d’une militante du Parti démocratique des peuples (Halkların Demokratik Partisi, HDP) actuellement présente en Turquie nous éclaire sur la politique de terreur menée par l’État turc. En France comme ailleurs, il faut briser l’omerta sur un massacre dont on parle bien peu.

Après les élections de juin, le gouvernement turc avait déjà initié une politique de terreur dans la partie Est de la Turquie, majoritairement peuplée par les kurdes, . En effet, les résultats de ces élections n’étaient pas satisfaisant pour l’AKP et Erdoğan : cette stratégie de la tension leur a permis d’annuler l’élection et de reprendre le pouvoir en brandissant la menace de la guerre civile.

Continue reading “Kurdistan et Turquie : « Tous les jours l’armée et la police turque assassinent. »”

Québec : Sisterhood, féminisme et antifascisme

 Propos recueillis par Clémence (AL Paris Nord Est)

Sisterhood (« sororité » en français) est un collectif féministe non mixte de Montréal qui, depuis cinq ans, milite pour faire du milieu militant et particulièrement antifasciste un espace non sexiste.

10402979_1682119405355964_2767106984081292430_n

AL : Comment le collectif s’est-il créé, dans quel contexte et sur quels constats ?

Le Montréal Sisterhood est un collectif non mixte qui s’est formé il y a environ cinq ans à l’initiative de quelques filles militant dans le milieu antifasciste radical, mais aussi issues des mouvances contre-culturelles (punk, skin, hardcore, hip-hop, etc.) qui y sont reliées. À l’époque, le principal constat était que bien que le milieu prônait l’égalité et la solidarité entre tous et toutes, force était d’admettre qu’il y avait encore du sexisme. Par exemple, nous étions souvent reléguées dans des rôles de second plan, voire carrément mises de côté dans certaines actions ou tâches. Les blagues sexistes et les jugements sur le physique ou la sexualité des femmes étaient fréquents, et les enjeux féministes étaient globalement peu abordés. D’un autre côté, nous pouvions bénéficier de l’expérience de militantes plus âgées et/ou expérimentées, qui avaient réussi à se faire une place et nous avaient ainsi légué une certaine force.

Continue reading “Québec : Sisterhood, féminisme et antifascisme”

Yannis Androulidakis (anarcho-syndicaliste grec) : « La politique ne change pas par les gouvernements »

11539599_1643600172519584_9207010172683193939_n
photo Yannis Androulidakis

Yannis Androulidakis, de l’Initiative anarcho-syndicaliste Rocinante, nous parle de la situation politique et sociale en Grèce, du gouvernement Syriza et de l’état du mouvement social et libertaire grec.

Quel est le climat politique général depuis l’élection de Syriza, quelles mesures ont été prises et comment qualifier leur politique ?

Yannis Androulidakis : Au tout début, nous avons assisté à une grande montée d’enthousiasme d’une partie de la société, mais cela se fondait surtout sur la défaite de l’odieux gouvernement Samaras (coalition d’union nationale droite/socialistes) et de quelques actions de communications spectaculaires de la part du ministre des Finances Yannis Varoufakis.

Continue reading “Yannis Androulidakis (anarcho-syndicaliste grec) : « La politique ne change pas par les gouvernements »”

Espagne : Apoyo Mutuo, ce mouvement qui veut renouer avec la démocratie directe

Par Mark Bray (Black Rose Anarchist Federation.), pour Roar Magazine, 22 mai 2015

Titre original : Beyond the ballot box: Apoyo Mutuo in Spain

Puerta Del Sol, Madrid
Puerta Del Sol, Madrid

Déçu de voir les places se vider et par la voie électorale de Podemos, un nouveau mouvement social a vu le jour à la recherche du renouveau de la démocratie directe, horizontale et populaire.

Il y a quatre ans, le mouvement du 15 mai des Indignés, naissait sur la Puerta del Sol à Madrid. Le mouvement qui unifiait une large variété de courants politiques gagna ses lettres de noblesse grace à sa critique des mesures d’austérité menées par les partis au pouvoir (le PP et PSOE) et à son désir d’une réelle démocratie maintenant (¡Democracia real ya!) qui se concrétisa par des assemblées démocratiques et le rejet de toute forme de hiérarchie.

Continue reading “Espagne : Apoyo Mutuo, ce mouvement qui veut renouer avec la démocratie directe”

Mettre le feu à la corde : sur la révolte de Baltimore et les autres à venir

Par Romina Akemi (Black Rose Anarchist Federation / Federación Anarquista Rosa Negra), traduit de l’anglais par Alternative Libertaire Bruxelles

LOS ANGELES, CALIFORNIE

Baltimore-uprisingAu petit matin du 1er mai, Marilyn Mosby, procureure général de la ville de Baltimore, annonçait des poursuites pénales à l’encontre des six policiers responsables du meurtre de Freddie Gray. Les poursuites comportent le meurtre au second degré et l’homicide involontaire. Victoire amère qui illustre l’impact des manifestations de masse face à l’injustice. Durant son annonce Mosby a affirmé « citoyens de Baltimore et manifestants de toute l’Amérique. J’ai entendu votre appel ; pas de justice, pas de paix. Votre paix est pourtant nécessaire pour que je puisse livrer justice au nom de ce jeune homme ».

Alors que des milliers de manifestant.e.s marchaient dans les rues de Baltimore et à travers tout le pays, il parait évident que ce camouflet de justice n’est pas suffisant. Dans un article du New York Times, un habitant de Sandtown dans le Winchester affirmait “je pense qu’ils poursuivent les officiers de police juste pour calmer la population, mais je ne pense pas qu’ils seront reconnus coupables”.

Continue reading “Mettre le feu à la corde : sur la révolte de Baltimore et les autres à venir”

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑