17 Octobre 1961 : L’État français noie la protestation populaire dans le sang

Franz B., pour la commission antiracisme d’AL

loadimg-php

Le 17 octobre 1961, près de 20.000 Algériennes et Algériens travaillant en région parisienne manifestent pacifiquement contre le couvre-feu que la préfecture de police veut leur imposer. La violence policière se déchaîne contre des hommes, des femmes et des enfants désarmés. Aujourd’hui encore, la clôture des archives empêche que toute la vérité soit connue sur ce massacre légal.

« Le plus grand massacre d’ouvriers depuis la semaine sanglante de la Commune de Paris de mai 1871. » Voilà comment l’historien Gilles Manceron décrit la vague meurtrière déclenchée en octobre 1961 par la police française sur ordre de son préfet, l’ancien fonctionnaire vichyste Maurice Papon.

Continue reading “17 Octobre 1961 : L’État français noie la protestation populaire dans le sang”

Baltimore : Émeutes, Races et Capitalisme

Par La Ligue Communiste de Tampa

Capture2Alors que les émeutes anti-flics à Baltimore et ailleurs font rage, les appels à la « communauté » ignorent les profondes contradictions de classe qui sont à la racine de ces émeutes.

L’ordre public et la sacralité de la propriété privés; tels sont les cris de ralliement de ceux qui veulent écraser les émeutes de Baltimore, de Ferguson et de Los Angeles. En réponse à ce qu’elle ne comprend pas, la presse bourgeoise, et plus largement toutes les forces de la société capitaliste, sont mobilisées contre ce qu’elles pensent n’être qu’un phénomène irrationnel.

Les journalistes locaux présents sur le terrain parlent du caractère de « la foule » de ces manifestations. Sur ce même terrain, il n’est pourtant question pour eux que d‘un seul impératif ; la sécurité publique.

Continue reading “Baltimore : Émeutes, Races et Capitalisme”

[A écouter] Intervention de Saïd Bouamama à la conférence “Quels combats contre le racisme ?”

63348_496866983679101_1958348393_n

 

Alors que le rappeur Saïdou du groupe Z.E.P (Zone d’expression populaire) et le sociologue et militant Saïd Bouamama ont été mis en examen sur une demande de l’organisation d’extrême-droite, l’AGRIF, nous publions l’intervention de Saïd Bouamama lors de la conférence “quels combats contre le racisme?” organisé par Alternative Libertaire Bruxelles le 6 décembre 2014.

Continue reading “[A écouter] Intervention de Saïd Bouamama à la conférence “Quels combats contre le racisme ?””

Le nouveau PKK a déclenché une révolution sociale au Kurdistan

Par Rafael Taylor, militant socialiste libertaire et journaliste indépendant résidant à Melbourne. Il est également animateur de l’émission de radio “Floodgates Of Anarchy”, membre de l’ASF-IWA (AIT) et coordinateur de l’Alliance de la gauche libertaire à Melbourne.

kobanec3a7atc4b1c59fmaExclus des négociations et trahis par le Traité de Lausanne de 1923 par les Alliés de la Première Guerre mondiale qui leur avaient promis leur propre État après la partition de l’Empire ottoman, les Kurdes sont la plus grande minorité sans État dans le monde. Mais aujourd’hui, à l’exception d’un Iran têtu, il ne reste plus que quelques obstacles à l’indépendance kurde de jure dans le nord de l’Irak. La Turquie et Israël ont promis leur soutien, tandis que les mains de la Syrie et de l’Irak sont liées par les progrès rapides de l’État islamique (anciennement EIIL).

Continue reading “Le nouveau PKK a déclenché une révolution sociale au Kurdistan”

Harana Paré (historien) : «  C’est la révolte qui a fait exister les Noirs d’Amérique  »

Propos recueillis par Tony Montana

 

 

black_panther_ladiesHarana Paré est professeur d’histoire-géographie et militant au MRAP, à l’Association française d’amitié et de solidarité avec les peuples d’Afrique (Afaspa) et au collectif communiste Polex (Politique extérieure). Militant anti-impérialiste, internationaliste et anticapitaliste, il revient pour nous sur les origines et enseignements du mouvement d’émancipation noir américain.

AL : Peux-tu te présenter pour les lecteurs et lectrices d’AL ?

Harana Paré : Je suis originaire du Burkina Faso. Après des études secondaires, je poursuis mes études à Oran (Algérie) en 1975-76. Je suis d’une génération qui a admiré la lutte armée de décolonisation en Algérie. Au lycée, on était sensibles à l’anti-impérialisme et à l’internationalisme. On lisait Fanon, Césaire, Nkrumah, Anta-Diop… J’exerce de 1980 à 1985 comme professeur à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). La République démocratique populaire (RDP) de Thomas Sankara bat alors son plein, le pays connaît de grandes mobilisations populaires enthousiastes. Sankara est assassiné en octobre 1987 : les pressentiments d’une telle évolution m’ont poussé à l’exil en France bien avant, en octobre 1985, où depuis je vis, travaille et milite.

Continue reading “Harana Paré (historien) : «  C’est la révolte qui a fait exister les Noirs d’Amérique  »”

[Anglais] The present confrontation between the Zionist settler colonialist project in Palestine and the indigenous working people

Par Ilan Shalif pour Anarkismo

ilan shalif

The main confrontation between the Israeli ruling capitalist elite and the Palestinian working people which have continued forcefully over the last few weeks forms part of ongoing efforts by Israel to transfer them out of Palestine, or at least pressure them into voluntary transfer.

The pressure is applied in the territories still in the possession of the Palestinian citizens of Israel and more intensively in the territories occupied after the war of 1967 and still held by the Palestinians – mainly in the territories annexed to Jerusalem, the C-status areas of the West Bank and the areas adjacent to the separation fence of the Gaza Strip.

Continue reading “[Anglais] The present confrontation between the Zionist settler colonialist project in Palestine and the indigenous working people”

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑