Des combattants francophones : « Le Rojava s’illustre par une incroyable résilience »

Situation militaire, sanitaire, état d’esprit des populations, résilience des institutions démocratiques, stratégie du commandement des FDS… Ces militants engagés dans le Bataillon international de libération nous donnent leur point de vue sur la période d’incertitude que vit actuellement le Rojava.

Au Kurdistan syrien, la situation politique a dramatiquement basculé depuis le mois d’octobre : offensive turque avec le feu vert états-unien, puis entrée en lice de l’armée russe et déploiement des troupes du régime de Damas.… Lire la suite

Mickaël Correia, « Une histoire populaire du football »

Par Jérémie (AL Gard)

Le livre du journaliste Mickaël Correia montre, loin des clichés, que ce sport peut revêtir une dimension sociale et revendicative.

Amoureux du ballon rond, l’auteur, dès les premières lignes de son ouvrage, marque le terrain. Il dénonce ce qui rend grossier, aujourd’hui, une pratique, une passion pourrie par l’argent-roi.

Lire la suite

État espagnol : Résistance populaire à La Cañada Real

Par Jérémie (AL Gard)

125617-943-550Médiatisé et stigmatisé comme « le quartier des 12 000 doses d’héroïne quotidiennes » de la région de Madrid, La Cañada Real est aussi un quartier ouvrier riche de quelque 8 000 personnes qui y vivent et y résistent. Entre trafic de drogue, violence des cartels, des junkies et de la police, mais aussi le spectre de douteux jeux de spéculation immobilière, sa population prend son destin en main et s’organise.

Le 16 décembre 2016, sous une pluie battante, un millier d’habitantes et habitants du barrio obrero [1] de La Cañada Real, situé en périphérie de Madrid, manifestait sa colère devant les portes du conseil départemental de la capitale ibérique. À leurs côtés, des membres d’associations de quartiers voisins, comme celui de Vallecas, ou encore des militantes et militants de la Marche de la dignité. Cette manifestation faisait suite à une première action, le 16 novembre, où des centaines de personnes avaient bloqué l’entrée de leur quartier, à l’aide de barricades et des pneus enflammés.

Un double enjeu justifie la mobilisation des associations de La Cañada Real. Tout d’abord, le sentiment d’être tenu à l’écart de toutes les décisions concernant leur avenir en tant que quartier, et ce en dépit des promesses des élu.es « progressistes » de Podemos ou de IU [2]. La rumeur, aussi et surtout, de la destruction prochaine de 80 à 90 % des logements, avec comme perspective la mise sur pied d’un macro-projet immobilier avec des complexes hôteliers de luxe, un terrain de golf et des centres commerciaux divers. Une logique de destruction qui a, d’ailleurs, commencé puisque, selon un des animateurs de ­l’Association de quartier, Juan José Escribano, pas moins de 150 familles auraient vu leurs logements mis à bas ces derniers mois.

Continue reading “État espagnol : Résistance populaire à La Cañada Real”

Notre-Dame-des-Landes : Chassons Vinci du bocage

Par Stef (AL Nantes)

affiche_web-cf367Malgré le résultat favorable à l’aéroport du référendum de juin, les opposants et opposantes au projet ne baissent pas les bras : après le succès du week-end du 9 juillet, d’autres rendez-vous sont au programme pour s’opposer aux travaux que le gouvernement annonce vouloir débuter en octobre.

Le référendum du 26 juin a sans trop de surprise donné la victoire aux partisans de l’aéroport. Il faut repréciser que le périmètre de cette consultation a été délimité en fonction des différents sondages effectués par le gouvernement. Le non aurait été fortement probable en cas de consultation à l’échelle nationale, du Grand Ouest ou de la région Pays de la Loire, le oui l’emportait seulement sur le département de Loire-Atlantique.

Continue reading “Notre-Dame-des-Landes : Chassons Vinci du bocage”

De quoi Take Eat Easy est-il le nom ? Le rôle des plateformes de livraison dans l’évolution du capitalisme

Par Mancur Olson, des Free Riders

26967441621_ecdeaf3238_oDepuis quelques jours, la faillite de Take Eat Easy (TEE) fait les choux gras de la grande presse. Après  avoir fait l’apologie de cette nouvelle économie collaborative, les fonctionnaires de l’information du capital se retrouvent encore une fois surpris par un échec qui n’était pourtant pas si difficile à prédire. Nous ne reviendrons pas ici sur les conditions internes ou le fonctionnement de TEE, déjà traités par deux articles auxquels nous vous renvoyons (ici et ). Dans le présent article, nous tâcherons plutôt d’analyser les raisons de l’échec de TEE et aussi les dynamiques et les enseignements à retenir pour les révolutionnaires qui s’intéresseraient à ce type de société spécialisée et plus largement aux dynamiques du secteur de l’économie numérique.

Continue reading “De quoi Take Eat Easy est-il le nom ? Le rôle des plateformes de livraison dans l’évolution du capitalisme”

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑